Le petit chaton perdu

chaton.jpg

Il m’a dit : « Je ne veux pas d’un petit chaton perdu. »
Alors, j’ai fait la femme forte.
En vrai, je ne l’ai pas fait pour lui, je l’ai fait pour moi. Parce que je ne sais pas faire autrement. Parce que je souris comme je respire, c’est comme ça.
Ma mère m’a toujours dit :  » Souris tout le temps. Même au téléphone, ça s’entend. Souris, parce que c’est la politesse, quand tu dis bonjour ou au revoir. Souris, parce qu’il n’y a rien de plus beau sur le visage d’une fille. »
Alors, je souris tout le temps.
Vous savez quoi ? Je souris même quand je pleure. J’ai les lèvres qui tremblent mais qui se soulèvent vers le haut. Et parfois vers le bas, et c’est moche, comme un visage de cire qui fond et se déforme. Je suis moche quand je pleure. Mes joues deviennent rouges et mes yeux sont tout petits. Et je bave.
Je pleure toujours quand je suis seule.
Une amie que je n’avais pas vue depuis ma séparation m’a demandé si ça allait. Je n’ai pas su répondre à cette question et ça m’a mis les larmes aux yeux. Je n’ai pas le droit de ne pas aller, puisque c’est moi qui ai choisi de partir.
Donc, il ne veut pas d’un petit chaton perdu. Il ne voulait pas se mettre avec moi, car il ne voulait pas d’une copine bancale, du genre qui pleure pour rien et qui regrette sa vie d’avant. Du genre qui se réveille au milieu de la nuit avec des crises d’angoisse, qui a des troubles alimentaires et qui l’appelle 10 fois par jour. Du genre qui compare avec son ex et qui s’en va au bout de quelques mois car elle veut « autre chose » sans savoir quoi.
Il appelle ça une « relation pansement » et il ne veut pas être un pansement.
Je lui ai dit que je n’étais pas un petit chaton perdu, que je ne cherchais pas une relation pansement. Que peut-être qu’être un sparadrap c’était bien, un truc qui s’accroche et qu’on a du mal à enlever. Non ?
Je lui ai dit que j’allais jouer à un jeu, le jeu de le faire tomber amoureux de moi. Qu’il allait devenir accro et que c’est lui qui me supplierait de rester. Qu’au moment où il ne penserait plus qu’à moi, j’allais le quitter et qu’il serait triste. Que je fais du mal à tous les mecs qui m’approchent. Je lui ai dit ça parce qu’il avait l’air fort, il n’en avait rien à faire de rien.
Il m’a dit OK. Joue avec moi. C’est toi qui t’en mordra les doigts.
On a joué et j’ai fait la femme forte. C’est quoi le contraire du petit chaton perdu ? La lionne rugissante ? S’il veut de la lionne, alors je serai une lionne.
J’ai tout géré, je suis fière de moi. J’ai rangé mes cartons. J’ai fait mes courses. J’ai cuisiné. Je me suis occupée de mes enfants. Je suis allée au travail. Je suis sortie danser. Lui, il a monté des meubles et m’a tenu chaud, la nuit. On s’est accrochés l’un à l’autre. On ne cherchait rien, l’un et l’autre, mais on a trouvé qu’on était bien, ensemble. Je suis arrivée telle une tornade dans sa vie, à un point dont je n’ai pas idée, c’est ce qu’il me dit. Et aussi, que j’avais gagné, ou qu’on avait tous les deux perdu à notre jeu débile. Je lui ai répondu que ça faisait longtemps que j’avais arrêté de jouer. Ça fait 3 mois bientôt, en fait.

Article écrit dans le cadre d’un rendez-vous entre bloggeuses sur le thème « Ce n’était pas prévu, et puis… » :

#10dumois : les thèmes de 2019

10dumois les thèmes de 2019


2 réflexions sur “Le petit chaton perdu

  1. Mais, mais, mais… Je suis bien contente pour toi, pour vous. Je ne peux que te souhaiter tout le bonheur du monde et je crois que les choses bancales, une fois qu’elles ont trouvé une béquille, finissent par devenir de très belles histoires.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s